lundi 9 octobre 2017
par  GUERDA

Contrat-aidés : le 13/14 montre la voie !

Territorialiser les luttes pour les faire converger


Les mobilisations autour des contrats aidés sont multiples et nombreuses. Pour autant aucun mouvement large et unitaire n’a encore vu le jour sur cette question. C’est pourtant la seule chance que nous avons de faire avancer les choses pour de bon. A l’image de ce que propose le collectif des 13/14e arrondissement de Marseille, dont nous sommes partie prenante, SUD éducation 13 appelle parents d’élèves, associations, personnels de l’éducation et des centres-sociaux à se réunir par secteurs géographique pour construire une lutte cohérente et unitaire autour de la question des contrats-aidés.


L’appel du collectif 13/14 - réunion unitaire le 16 octobre au CS des Flamants

Le nouveau gouvernement a décidé de supprimer massivement les contrats aidés, soit en ne renouvelant pas les contrats de ces salariés quand il est employeur, soit en coupant les aides à l’embauche pour les structures associatives. Pour le dire clairement, ces contrats précaires n’ont jamais été à la hauteur de la décence légitime d’une rémunération acceptable. Pour autant, leur disparition accroît un peu plus la précarité déjà massive sur nos territoires.

Ce sont ainsi plusieurs milliers d’emplois qui disparaissent dans les services publics, dans les centres sociaux, dans les associations. Les conséquences sont immenses :
- d’abord pour les salariés victimes de ce plan de licenciements sans préavis.
- ensuite pour la qualité du service public et pour les conditions de travail de ses agents.
- enfin pour les structures associatives ou de l’éducation populaire qui sont plongées dans d’immenses difficultés voire mises en péril sur leur survie même.

Par cette mesure, cette politique met à mal un peu plus des territoires entiers et notamment ceux dans lesquels nous vivons et travaillons, déjà abandonnés par les politiques publiques depuis de longues années.

Aussi, le Collectif du Vivre Ensemble Marseille 13/14 invite l’ensemble des structures associatives, celles de l’Education populaire, les structures syndicales de notre territoire à se retrouver pour une réunion unitaire :

Lundi 16 septembre à 18h au Centre Social les Flamants, 10 avenue Ansaldi 13014 MARSEILLE.

Pour préciser notre démarche, si nous prenons l’initiative de cette première réunion unitaire, nous laisserons bien évidemment aux structures réunies la légitimité collective de conduire l’activité de ce cadre unitaire.

Nous appelons chaque structure réceptionnaire de cette invitation à la transmettre à toute structure associative, syndicale, ou de l’éducation populaire susceptible d’être intéressée par cette initiative.

Collectif Marseille 13/14 du Vivre Ensemble


Pour nous suivre > @sudeducation13

PNG - 5.3 ko
PNG - 3.9 ko

Articles les plus récents

vendredi 20 octobre 2017
par  SN

Déclaration liminaire de l’union syndicale Solidaires et de la fédération SUD éducation au CSE du 19 octobre

Déclaration liminaire de l’union syndicale Solidaires et de la fédération SUD éducation au CSE du 19 octobre

jeudi 19 octobre 2017
par  SN

Le Panneau Syndical SUD éducation #049 • Mi Octobre 2017

Sélection condensée de l’actualité syndicale, le Panneau Syndical SUD éducation est destiné à l’affichage en format A3 ou à l’impression sous forme de tract en A4.

Au sommaire du numéro 49 :
Le 19 octobre et après... Construire le rapport de force
- Construire une grève massive, prolongée, unifiante
- SUD éducation rencontre Blanquer
- Rapport de la cour des comptes

jeudi 19 octobre 2017
par  SN

Les évaluations nationales ne sont pas obligatoires

Le ministère a décidé d’imposer le retour d’évaluations nationales. L’ensemble de la communauté éducative n’a pourtant jamais cessé de les dénoncer. SUD éducation réaffirme son refus catégorique de ces évaluations.

jeudi 19 octobre 2017
par  SN

Guide Droits des non-titulaires : lutter et agir syndicalement

Voici un guide de la fédération SUD éducation sur les droits des non-titulaires dans l’éducation nationale.

jeudi 19 octobre 2017
par  SN

Le 19 octobre et après... Construire le rapport de force

Il faut désormais construire la grève public/privé en mettant en débat avec les salarié-e-s, dans les assemblées générales, dans les établissements et les services, sa reconduction pour déboucher sur le retrait des ordonnances et des restrictions budgétaires, pour mettre un coup d’arrêt aux politiques de destruction sociale et imposer des alternatives.

jeudi 5 octobre 2017
par  GUERDA

AED / Votre temps de travail quotidien

Concernant l’organisation du service quotidien quelques règles s’imposent et doivent se combiner. Cela peut se compliquer si vous travailler en internat. Soyez donc vigilant concernant votre emploi du temps. Quelques chiffres clés 10h C’est la durée maximale de votre temps de travail quotidien 11h (...)

lundi 2 octobre 2017
par  Mélanie

Quelques outils pour construire la lutte contre la suppression des CUI dans les écoles

L’intersyndicale des Bouches-du-Rhône propose quelques outils pour construire la lutte :
Vous trouverez en pj :
- l’ensemble des logos, sous forme large (pour A4) ou plus petite pour insertion message
- le bandeau à insérer "sans aade…. »
- l’affichette pour date de départ de l’aade (...)

lundi 2 octobre 2017
par  GUERDA, Mélanie

10 octobre / Public-Privé faisons converger nos revendications

Le 10 octobre prochain , les 9 organisations syndicales de la fonction publique ont décidé d’une journée de grève et de manifestation. Solidaires et SUD éducation, résolument engagés dans le combat contre les mesures de régression sociale, qu’elles soient à l’intention du secteur privé au travers de la loi travail XXL ou à l’intention du secteur public appelle l’ensemble de la population à se mobiliser pour faire converger leurs revendications.

mardi 26 septembre 2017
par  GUERDA

Collège de la Belle de Mai / Des agents, pas des tablettes !

Les personnels du collège de la Belle de Mai, dans le 3e arrondissement de Marseille, se sont mis unanimement en grève ce mardi 26 septembre afin de réclamer led 4 postes d’agents d’entretien qu’ils ont perdus suite à la décision du gouvernement Macron de supprimer 150 000 emplois CUI. Dans la foulée, ils ont donc investi le Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône et obtenu une audience. Le CD13 s’est engagé a prendre les mesures nécessaires mais dans l’attente que ces promesses soient tenues et que le recrutement d’agents titulaires soit effectué, les collègues de la Belle-de-Mai restent mobilisés. La lutte va payer !

lundi 25 septembre 2017
par  SN

SUD info 69 - septembre 2017

 

Brèves

22 septembre - Mobilisation des retraitéEs

Appel intersyndical Mobilisation des retraitéEs
Marseille 26 septembre 10 h30 Vieux (...)

22 septembre - Manifestation pour le droit à l’avortement à Marseille le 28 septembre

Marseille : le 28 septembre - 18h - Rassemblement sous l’ombrière au Vieux Port (...)

22 septembre - Fonction publique : mobilisé.e.s le mardi 10 octobre

Fonction publique : mobilisé.e.s le mardi 10 octobre
Grève le 10 octobre Appel (...)

21 septembre - Jeudi 21 septembre : tous en grève !

Contre la loi travail XXL mobilisons nous dans la rue !! Tous et toutes en grève le jeudi 21 (...)

15 septembre - CUI-CAE Rassemblement mercredi 20/09 à 13h devant la prefecture

Rassemblement le mercredi 20 septembre 2017 devant la préfecture à 13h contre la suppression des (...)