Boycottons M@gistère

vendredi 19 juin 2015
par  OF
popularité : 41%

A l’instar des enseignantEs du second degré avec PairForm@nce, les enseignantEs du premier degré se voient imposer cette année une formation continue à distance, informatisée, sous le nom de « M@gistère ».
Le dispositif « m@gistère » ne permet plus le contact direct. Il isole les travailleurEs ; les forums, dont la pertinence est loin d’être évidente, sont sous le contrôle de la hiérarchie. Il nie la liberté de l’enseignantE de prendre en charge ses besoins de formation en adéquation avec ses pratiques pédagogiques.
Il amplifie l’infantilisation en instaurant des tutorats sous l’égide des « formateurEs » autoproclaméEs expertEs dans la thématique du parcours « choisi ». Il introduit et accentue l’usage du vocabulaire de management et d’entreprise qui n’a rien à voir avec la réalité d’un métier qui est avant tout orienté vers l’humain.
Pire, ce système permet une surveillance des plus inquiétante et pourrait à terme entrer dans notre évaluation professionnelle : chaque intervention ou absence d’intervention sur la plate-forme étant tracée.
Ce que nous dénonçons c’est la suppression d’une formation continue solide, sérieuse, voulue et conçue par les enseignantEs ellEs- mêmes.
Nous sommes capables de définir nos besoins en formation sans être obligés de suivre un formatage dépersonnalisé et insipide, et de plus de subir un flicage numérique.
Ce sont des temps de rencontres, d’échanges d’expériences, de recul par rapport à nos pratiques, qui doivent être l’essence même de notre formation continue.
Reconquérir notre formation continue, c’est reconquérir notre liberté pédagogique.
Reconquérir notre liberté pédagogique, c’est affirmer notre expertise et revendiquer l’importance de notre métier et sa pérennité.

Sud éducation appelle les personnels à boycotter ce dispositif de pseudo-formation :

- en déduisant les 9 heures de M@gistère des réunions d’information syndicale
- ou en opposant à son IEN le courrier en pièce jointe avec l’avis du CHSCT qui demande à ce qu’aucun collègue, refusant de participer à la formation, ne soit sanctionné
- en signant la pétition pour la suppression de M@gistère (à retourner par courrier au 29, bd Longchamp 13001 Marseille ou à l’adresse suivante : sudeduc13@sudeducation.org )


Documents joints

OpenDocument Text - 6 ko
OpenDocument Text - 6 ko
Word - 244 ko
Word - 244 ko
PDF - 23.7 ko
PDF - 23.7 ko