Ecoles délabrées à Marseille - Le FN n’a pas sa place dans nos combats !

Communiqué commun SUD éducation 13, Solidaires 13, SUD CT 13, SNUipp 13, SDU 13, FSU 13, CNT-SO 13, CGT éduc’action 13
mercredi 20 avril 2016
par  GUERDA
popularité : 1%

Alors que des enseignants, des parents d’élèves, des agents municipaux et des syndicalistes étaient rassemblés devant la préfecture de Marseille pour dénoncer la situation des écoles marseillaises, Stéphane Ravier maire FN du 7e secteur, n’a rien trouvé de mieux à faire que de pointer le bout de son nez pour profiter de l’attention médiatique.

Fidèle à la « stratégie du vautour » qui consiste, par un discours « attrape-tout », à surfer sur toutes les colères de la période, le FN tente une nouvelle fois de récupérer à son compte la mobilisation et l’indignation bien légitime des parents d’élèves et des personnels quant à l’état scandaleux des écoles et des équipements sportifs de la ville de Marseille, en particulier dans le centre et les quartiers nord.

Il y a quelques semaines de cela, et bien après la bataille, le maire FN des 13 et 14e arrondissements de Marseille lançait sa propre pétition en ligne. Sans honte, ce dernier se présente comme le plus grand défenseur de l’école publique. Il avait déjà tenté le coup de la récup, au moment où les enseignants et les parents de l’école de la Busserine se battaient pour obtenir la fin des travaux de leur nouvelle école. C’était, déjà à l’époque, sans compter sur la mobilisation des habitants du quartier et des équipes éducatives qu’il
qualifiera plus tard de « gardes rouges ». Il faut croire qu’en ce mercredi 30 mars, Stéphane Ravier et ses sbires avaient décidé de développer le « vivre ensemble » en décidant de se mêler aux « métastases rouges » qu’ils avaient pourtant promis « d’éradiquer ».

Preuve de l’engagement sélectif de Stéphane Ravier, ce dernier n’a pas hésité à vouloir faire fermer, sans raison valable, l’Espace Culturel Busserine, un an avant le début des travaux de rénovation qui l’attendent, comptant mettre ainsi fin à de nombreux projets scolaires en cours. Ce lieu, dernier espace culturel municipal des quartiers nord, concerne pourtant 4400 élèves et organise plus de 80 spectacles annuels. Motif
de cette décision : « faire valoir ses goûts, avec des préférences plus enracinées et traditionnelles, provençales et françaises », dans la programmation culturelle, considérant que « quand on paye l’orchestre, on peut de temps en temps, choisir la musique ». Belle vision du service public. Il aura fallu la mobilisation des habitants, des personnels municipaux et enseignants et des organisations syndicales et associatives pour faire reculer le maire du 7e secteur.


Dans toutes les municipalités sous la coupe du FN, des mesures d’austérité drastiques sont mises en place, détruisant un peu plus le service public. Cette manipulation, comme les autres, montre que l’extrême-droite recherche un alibi « social » à ses manoeuvres démagogiques et dangereuses.

Stéphane Ravier et le FN ne sont pas là pour aider la mobilisation ou faire avancer les choses, ils ne sont là que pour une seule chose : brouiller les pistes pour conquérir le pouvoir. Les personnes réunies ne s’y sont d’ailleurs pas trompées en faisant sortir le maire du 7e secteur du rassemblement au cri de : « Ravier dégage ».

Nous nous félicitons de cette réaction unanime et appelons les agents municipaux, les enseignants et la population à rejeter ensemble cette politique. Le FN, l’extrême-droite, sont le pire ennemi des salariés de l’école et des services publics.

Le FN n’est pas la solution mais la manifestation du problème. Il n’a pas sa place dans nos combats !

Signataires : SUD éducation 13, Solidaires 13, SUD CT 13, SNUipp 13, SDU 13, FSU 13, CNT-SO 13, CGT éduc’action 13

> Consulter et télécharger le communiqué en PDF


Documents joints

PDF - 207.5 ko
PDF - 207.5 ko

Brèves

22 septembre - Mobilisation des retraitéEs

Appel intersyndical Mobilisation des retraitéEs
Marseille 26 septembre 10 h30 Vieux (...)

22 septembre - Manifestation pour le droit à l’avortement à Marseille le 28 septembre

Marseille : le 28 septembre - 18h - Rassemblement sous l’ombrière au Vieux Port (...)

15 septembre - CUI-CAE Rassemblement mercredi 20/09 à 13h devant la prefecture

Rassemblement le mercredi 20 septembre 2017 devant la préfecture à 13h contre la suppression des (...)

16 juin - Concert de soutien, apéro et repas

Pour que vive notre beau Local, 29 bd Lonchamp, 13001 Marseille

8 juin - Rassemblement

pour construire la riposte face à la casse sociale à venir,
Appel de Solidaires à un (...)