« Sale gaucho » : un lycéen manifestant raconte son tabassage

Un article de Marsactu.fr
mercredi 4 mai 2016
par  Rédac13014
popularité : 1%

Retrouvez l’article sur le site d’information marsactu.fr

Un crachat, des insultes et surtout des coups. Ce sont les souvenirs de Théo, 15 ans, de sa manifestation du 28 avril contre la loi travail. Il y a aussi ces deux militants à genoux sur les voies SNCF, les mains sur la tête. « L’image le frappe, lui rappelle les films de guerre », racontent les Jours, qui se sont entretenus longuement avec ce lycéen des quartiers Sud de Marseille. Après l’arrivée du cortège place Castellane, Théo a bifurqué comme d’autres vers le boulevard Baille, pour finir arrêté à la gare, après plusieurs échauffourées.

Après 24 heures de garde à vue, ponctuée par une nuit en cellule avec des adultes – ce qui est interdit – il a été mis en examen pour violences sur des policiers (une grenade renvoyée) et entrave à la circulation ferroviaire. De son côté, après avoir fait constater ses blessures, son père n’a pas réussi à porter plainte à Marseille et a dû signaler les faits sur le site du ministère de l’Intérieur. Ce lundi, deux militants de 22 et 27 ans ont été condamnés à cinq et six mois de prison ferme après leur arrestation sur les voies SNCF.