Un débat sur les migrants reporté au collège Campra face aux menaces de groupuscules d’extrême droite

Communiqué de SUD éducation 13
samedi 25 mars 2017
par  GUERDA
popularité : 3%

Vendredi 17 mars, en partenariat avec la CIMADE, dans le cadre du programme d’histoire géographie éducation civique de 4e les élèves de 3ème et 4e devaient discuter de droits de l’homme, d’accueil des réfugiés et migrations dans le cadre d’une séquence pédagogique. L’Inspection Académique et la direction du collège Campra ont décidé de reporter la réunion publique à destination des parents, de l’équipe pédagogique et des élèves au vu de « menaces à l’ordre public […] de la part de certains groupuscules d’extrême droite très actifs sur Aix-en-Provence ».

L’administration du collège refuse de répondre aux questions et rappelle que le collège est responsable, je cite de « la sécurité des accès immédiats du collège ». Le collège aurait pu rencontrer des difficultés pour assurer la sécurité des personnes venues assister à ce débat et ce dans un « contexte pré-électoral tendu ». Ils ont préféré reporter ce débat ultérieurement.

Remettons les choses en place, il est question de « menaces » sur la communauté pédagogique de la part de ligues fascistes en désaccord avec une réunion publique à l’intérieur d’une école ! Ces groupuscules empêchent la tenue d’un débat contraire à leur idées alors qu’eux même en appellent à cette même liberté d’expression dont ils seraient privés !
Ces ligues d’extrême droite, comme l’Action française sévissent sur Aix-en-Provence ; les exactions sont nombreuses et se répètent de mois en mois : multiples attaques au local du PC notamment lors des réunions des Jeunes communistes, contre la permanence du PS ; intervention musclée en pleine conférence à Science Po, marche au flambeau dans les rues du CV sous protection de la police municipale, perturbations régulière du cercle de silence … Cette fois ci ; ces ligues s’attaquent aux écoles et aux programmes scolaires.

Pourtant, la question migratoire est au programme de géographie de 4ème depuis de très nombreuses années comme fait, à part entière, conséquence et marque de la mondialisation. Dans le thème « Mobilités humaines transnationales, Un monde de migrant-es », les élèves sont invité-es à étudier un exemple de migration internationale à travers une étude de cas puis ielles mettent en perspective cet exemple à travers des documents à l’échelle mondiale. Cette séquence pédagogique est essentielle pour des adolescent-es pour comprendre le monde qui les entoure : 250 millions de migrant-es environnementaux-les seront jeté-es sur les routes d’ici 2050 selon l’ONU ! Des bateaux qui chavirent et transforment notre Méditerranée en cimetière maritime ! Cette thématique intéresse les élèves car elle éclaire l’actualité. Ce n’est pas un sujet politique orienté c’est un thème éducatif !

Les attaques de l’extrême droite contre l’éducation nationale, ses programmes se multiplient, remettant en question notre rôle de formation, d’information, de développement d’un esprit critique chez nos élèves. Cette même extrême droite et toute sa nébuleuse de groupuscules veulent imposer une réorganisation réactionnaire de l’école comment en témoigne également les propositions du collectif Racine, etc.

SUD éducation 13 appelle à la résistance et à la construction d’une école de débat ouverte sur le monde et émancipatrice.


Brèves

15 septembre - CUI-CAE Rassemblement mercredi 20/09 à 13h devant la prefecture

Rassemblement le mercredi 20 septembre 2017 devant la préfecture à 13h contre la suppression des (...)

16 juin - Concert de soutien, apéro et repas

Pour que vive notre beau Local, 29 bd Lonchamp, 13001 Marseille

8 juin - Rassemblement

pour construire la riposte face à la casse sociale à venir,
Appel de Solidaires à un (...)

21 mai - Fête du vivre ensemble - Le 21 mai soyons nombreux-ses !

Au parc Font Obscure dés 11h30 Avenue Prosper Mérimée - 13014 Marseille
Racisme, inégalités, (...)

19 mai - Ciné Solidaires

Projection de The Magdalene sisters et apéro dinatoire
Vendredi 19 mai à 19h
au local (...)