Face à l’Action Française le lycée Perrier se mobilise !

7 juin 2017 à 12h - Tous au rassemblement de soutien au lycée Perrier !
samedi 3 juin 2017
par  GUERDA
popularité : 1%

Communiqué intersyndical de soutien aux personnels mobilisés du lycée Perrier


PROTEGEZ LES LYCEENS !

RASSEMBLEMENT MERCREDI 7 JUIN A 12H DEVANT LA PREFECTURE

RAPPEL DES FAITS
Le 4 mai dernier, peu avant les cours de 8h, un de nos élèves a été agressé par des militants de l’Action Française, venus tracter devant notre lycée pour attirer de nouvelles recrues. Frappé au visage à coups de casque, il a dû être emmené à l’hôpital pour y recevoir une dizaine de points de suture. Les élèves et l’ensemble de la communauté éducative ont été extrêmement choqués par cette expression assumée de la violence.

QUI SONT-ILS ?
L’Action Française est un groupuscule d’extrême-droite, royaliste, antisémite, raciste, xénophobe, qui existe depuis 1899. Elle prend parti dans le camp antidreyfusard, participe à l’émeute du 6 février 1934, agresse Léon Blum dans la rue en 1936, et collabore avec le régime de Vichy, ce qui lui vaut une interdiction en 1945. L’Action Française Provence connaît un regain d’activité ces dernières années et ses habitudes de menace et d’intimidation se perpétuent : perturbation de meetings politiques, agressions ciblées de militants politiques et associatifs.

L’ACTION FRANCAISE : UN DANGER POUR L’ECOLE REPUBLICAINE !

Un lycéen de 17 ans tabassé devant son lycée alors qu’il attend pour y entrer, deux camarades plaqués à terre.
Leur crime ? Ne pas partager l’idéologie anti-démocratique des agresseurs.
C’est arrivé à Marseille, à Aix, à Paris, cela peut se reproduire, ici ou ailleurs, si rien n’est fait !
Qu’attend la Préfecture pour réagir ? Qu’il y ait un drame ?

CE QUE NOUS DEMANDONS
Alors que L’Action Française multiplie les violences de rue et agresse ceux qui ne partagent pas son idéologie, nous attendons des représentants de l’Etat qu’ils assument leur mission de protection des lycéens et de la population.

Nous demandons :
• Que la communauté éducative soit informée des suites de l’enquête et que les autorités académiques et ministérielles prévoient un protocole de prévention, d’accompagnement et de prise en charge des élèves victimes de violences politiques.
• Que les agresseurs soient poursuivis.
• Que l’Action Française Provence soit dissoute.

➢ RENDEZ-VOUS mercredi 7 juin à 12h devant la Préfecture

MPE 13 / SUD éducation 13 SOLIDAIRES / SNES FSU / SNUIPP FSU / SNEP FSU / CNT-SO / SGEN CFDT / MRAP 13 / LDH 13 / UNL 13 et les personnels du lycée Perrier mobilisés


Documents joints

PDF - 749.3 ko
PDF - 749.3 ko

Brèves

12 janvier - rassemblement Collectif contrats aidés

rassemblement Collectif contrats aidés
COORDO ECOLES ASSO/NOS ECOLES, NOS ASSOS ET NOS CENTRES (...)

21 décembre 2017 - 10 février 2018 Rassemblement Notre Dame des Landes

Le mouvement anti-aéroport de Notre-Dame-des-Landes a pris acte du rapport des médiateurs et (...)

1er décembre 2017 - 7 décembre Mobilisation contre la suppression des contrats aidés

Le jeudi 7 décembre à 10 h devant le conseil régional à la porte d’Aix : journée de mobilisation (...)

16 novembre 2017 - Précarisation du salariat et suppression des contrats aidés

Précarisation du salariat et suppression des contrats aidés : bilan et perspectives d’action De (...)

22 septembre 2017 - Mobilisation des retraitéEs

Appel intersyndical Mobilisation des retraitéEs
Marseille 26 septembre 10 h30 Vieux (...)