Contre la privatisation des services publics, organisons la riposte sociale !

jeudi 15 juin 2017
par  GUERDA
popularité : 1%

Dans les Bouches du Rhône comme partout en France, les services publics subissent depuis des années les politiques libérales de droite comme de gauche. Suppressions de postes, réorganisations constantes, fermetures, filialisations, privatisations : les services publics sont dégradés et mis en danger au nom de la rentabilité. Alors que les services publics se définissent essentiellement comme des services rendus à la collectivité, et échappant précisément à ce titre à la loi du fric, peu à peu, le discours libéral a imposé la question des « coûts », notamment en stigmatisant les salarié-e-s des services publics.

Cette logique des « coûts », a engendré un affaiblissement des services rendus aux usagers et une dégradation des conditions de travail et garanties sociales des salarié-e-s – ces deux aspects étant liés. Usagers et salarié-e-s des services publics sont aujourd’hui en souffrance, les uns pour y accéder et faire valoir leurs droits, les autres pour exercer correctement leurs missions. Cette souffrance peut générer pour les uns comme pour les autres des situations tragiques pouvant aller jusqu’au suicide.
Cette logique des « coûts » a aussi généré la mise en concurrence et l’apparition d’entreprises privées uniquement intéressées pour réaliser des bénéfices dans tel ou tel secteur public.

Et là où la privatisation ne s’est pas réalisée, la gestion publique ne se différencie plus vraiment d’une gestion privée, dans les objectifs de rentabilité ou encore le management.

Les différentes contributions - contenues dans ce dossier - des syndicats de l’Union syndicale Solidaires 13 attestent que le mal est profond, et que la défense et le développement des services publics ne peuvent se passer d’une convergence des luttes menées dans les différents secteurs, dans l’unité syndicale et associant les salarié-e-s et aussi les usagers.

Face à la politique libérale promise par le nouveau président de la République - qui a notamment annoncé la suppression de 120000 fonctionnaires -, pour s’opposer efficacement à la marchandisation des services publics, nous n’avons pas d’autres choix que de construire de façon unitaire une mobilisation interprofessionnelle, syndicale, associative, citoyenne.

Les services publics ne sont pas un « coût », ils sont une véritable richesse au service de toutes et tous, ils sont notre « bien commun » et constituent un facteur essentiel d’égalité. Ensemble, pour défendre et développer les services publics, mobilisons-nous pour une riposte sociale !

> retrouvez toutes les contributions des syndicats de Solidaires 13 de la Fonction Publique ICI


Documents joints

PDF - 387.5 ko
PDF - 387.5 ko

Brèves

16 novembre - Précarisation du salariat et suppression des contrats aidés

Précarisation du salariat et suppression des contrats aidés : bilan et perspectives d’action De (...)

22 septembre - Mobilisation des retraitéEs

Appel intersyndical Mobilisation des retraitéEs
Marseille 26 septembre 10 h30 Vieux (...)

22 septembre - Manifestation pour le droit à l’avortement à Marseille le 28 septembre

Marseille : le 28 septembre - 18h - Rassemblement sous l’ombrière au Vieux Port (...)

15 septembre - CUI-CAE Rassemblement mercredi 20/09 à 13h devant la prefecture

Rassemblement le mercredi 20 septembre 2017 devant la préfecture à 13h contre la suppression des (...)

16 juin - Concert de soutien, apéro et repas

Pour que vive notre beau Local, 29 bd Lonchamp, 13001 Marseille