Pour la réintégration du PRODAS au plan académique de formation !

samedi 1er juillet 2017
par  Pilotin
popularité : 100%

Le PRODAS- programme de développement affectif et social- a été retiré du plan académique de formation par la DSDEN 13.

Ce programme qui a été mis en place en 2005, d’abord de façon expérimentale, puis qui s’est développé dans plusieurs écoles marseillaises, vise à faire acquérir aux élèves une plus grande autonomie affective, émotionnelle et mentale. Il favorise également un climat scolaire apaisé.
Pour SUD éducation 13, on ne peut prôner une école bienveillante et dans le même temps supprimer les projets qui y contribuent.

Pour justifier le retrait du PAF, du PRODAS, les services de l’Éducation Nationale ont invoqué des questions organisationnelles, mobilisation des brigades pour la mise en œuvre des CP à 12 en REP+.
Son utilité pour les enseignantEs et les élèves a également été remise en cause. Pourtant ce n’est pas le sentiment des enseignantEs qui pratiquent le PRODAS et qui nous ont alerté de son retrait du PAF.

Pour SUD éducation 13, la mise en place du dispositif « CP à 12 » ne peut se faire au détriment de projets qui fonctionnent et qui ont l’adhésion des enseignantEs. Plus généralement, nous ne pouvons accepter un redéploiement des brigades au détriment du remplacement dans les écoles, ce qui remet en cause les départs en formation et les remplacements pour congé maladie.

SUD éducation 13 demande au DASEN des Bouches-du-Rhône que le PRODAS soit remis au plan de formation académique, et que le quota de brigades soit suffisant pour permettre le départ en formation des enseignantEs ainsi que les autres besoins en remplacement.

En pièce jointe le courrier de SUD éducation 13 qui interpelle le DASEN des Bouches-du-Rhône.


Documents joints

Courrier de soutien au PRODAS - SUD éducation (...)
Courrier de soutien au PRODAS - SUD éducation (...)