On n’a pas confiance ! En grève le 12 septembre !

Tract de rentrée 2017
mardi 29 août 2017
par  Mélanie
popularité : 1%


En grève le mardi 12 septembre RDV à 10h30 au vieux port.

En cette rentrée 2017, nous sommes attaquéEs de toute part : éducation, fonction publique, interprofessionnel Beaucoup de flou autour des promesses présidentielles, beaucoup d’autoritarisme dans les méthodes : la
gouvernance par slogan .

Du flou, dans l’éducation, avec le slogan sur « l’école de la confiance » ! Le dédoublement à 12 élèves par classe pour les CP de REP+ (réseau éducation prioritaire ) à la rentrée loin de satisfaire les besoins des écoles ont au contraire de nombreuses conséquences désastreuses :

  • fin du dispositif « Plus de maîtres que de classes » (PDM), (dispositif dont l’évaluation devait se faire fin 2017),
  • redéploiement des maîtres supplémentaires (PARE) et des brigades.
  • renforcement des emplois précaires par des recrutements de contractuellEs.
  • explosion des effectifs dans les autres classes
  • locaux inadaptés à cette mesure.

A budget constant, la suppression des contrats aidés, des AssistantEs d’éducation devenuEs indispensables dans le fonctionnement des établissements primaires et secondaires va fortement désorganiser l’année scolaire. De même que la diminution du nombre d’AVS va rendre impossible l’inclusion des élèves en situation de handicap. De plus, le nouveau ministre renforce la culture de l’évaluation, s’ajoute au LSUN les évaluations annoncées en CP et en 6ème. Pour quoi faire, et surtout avec quels effets sur la mise en concurrence des établissements ? Il y a beaucoup de déclarations et de flou sur le recrutement des enseignantEs, supposé meilleur si effectué par les chefs d’établissement. La « réforme » du bac (« remuscler le bac » - sic !), s’oriente vers le contrôle continu.
Par contre, aucune annonce sur le statut des lycées en éducation prioritaire, et ce malgré les luttes menées par le collectif « Touche pas à ma ZEP ».

Du côté de la fonction publique, c’est beaucoup plus clair. La suppression du ministère de la fonction publique a inauguré l’ère Macron. L’austérité est concrète : projet de suppression de 150 000 postes, retour du jour de carence, gel de l’indice dans la fonction publique. Neuf mois de dégel négociés par les syndicats réformistes, en échange de cacahuètes ( PPCR - Parcours Professionnels, Carrières et Rémunérations).

Pour l’interprofessionnel, la menace est tout aussi claire. Le mépris de classe transparaît dans les premières mesures budgétaires et fiscales annoncées : baisse des aides au logement, augmentation de la CSG pour toustEs, diminution de la fiscalité pour les plus riches.

L’autoritarisme d’une législature placée sous le signe des ordonnances promet le démantèlement tranquille du droit du travail. Tranquille, avec les parlementaires aux ordres. Pas pour nous ! Nous dénonçons une collusion entre le pouvoir politique et le grand patronat, au travers d’une nouvelle loi travail XXL.

> Télécharger le tract de rentrée de SUD éducation 13


Documents joints

PDF - 111.3 ko
PDF - 111.3 ko

Brèves

13 décembre - Conseil Fédéral Sud Education

Paris. jeudi 13 novembre vendredi 14 décembre

6 décembre - Fin élections professionnelles

ELECTIONS PROFESSIONNELLES 29 novembre -6 decembre

1er décembre - Rassemblement action contre les PPP

Collectif Marseille contre les PPP 1er décembre RDV 11h00 -13h00 sous l’Ombrière Vieux Port : (...)

29 novembre - Stage militer sur le terrain

ELECTIONS PROFESSIONNELLES : 9h00 RDV local. faisons voter Sud éducation. Tournée de (...)

25 juin - Rassemblement contre les PPP

À 7h45, devant le Conseil Municipal de Marseille.

12 avril - Conférence / Quand Gaudin vend nos écoles au privé

Rendez-vous le jeudi 12 avril dès 19h dans les locaux de SUD éducation 13 (29 bd Longchamp, (...)

5 avril - grève le 10 avril

10 avril, grève avec un RENDEZ-VOUS FAC ST-CHARLES A 10H !
Rassemblement avec les étudiantEs en (...)