QUOI DE NEUF SOUS LE SOLEIL DES ZEP ?

p5
jeudi 30 mars 2006
popularité : 92%

QUOI DE NEUF SOUS LE SOLEIL DES ZEP ?

Certains établissements actuellement classés ZEP se voient attribuer le label « Collège Ambition Réussite » pour la rentrée 2006. Sur 53 collèges ZEP de l’académie, 26 ont obtenu ce classement. Les conditions d’attribution demeurent floues ...
Les 877 établissements ZEP sont maintenant classés en 3 catégories :

  • EP1 : les 249 collèges « labellisés »
  • EP2 : les collèges qui restent ZEP
  • EP3 : les collèges qui « ont vocation à sortir progressivement sur 3 ans de l’éducation prioritaire ».Mais seulement 18 non classés sont destinés à y rentrer...

La répartition des établissements entre ces deux dernières catégories n’est pas encore officielle. On évite ainsi l’embrasement de la salle des profs...

1000 enseignants volontaires renforceront les équipes des collèges labellisés mais nul n’a entendu parler d’augmentation de postes aux concours... Et le nombre de profs affectés dans chaque établissement peut varier notablement : les talents de négociation des chefs d’établissement semblent donc être un atout...

Ces « super profs » devront assurer au moins la moitié de leur service devant un groupe classe, les heures restantes seront définies par une fiche de poste. Le choix des matières concernées et la définition du profil des postes sont établis par le seul chef d’établissement. Et c’est ainsi que l’on consolide encore un peu plus leur pouvoir...

GIF - 58.9 ko

L’autonomie des établissements se renforce de manière inquiétante et se profile à l’horizon la mise en concurrence des collèges labellisés. D’autant plus que ces établissements devront développer « une spécialité de haut niveau d’ordre culturel, scientifique, linguistique, sportif ou environnemental. »Vous vous dites déjà qu’il y a là dessous des stratégies organisées de contournement de la carte scolaire. Ce serait faire du mauvais esprit... à moins que vous ne songiez que les meilleurs élèves de ces établissements (ayant obtenu une mention Bien ou Très Bien au Brevet) pourront « éviter » leur lycée de secteur.

Ces collèges entrent en outre dans une logique contractuelle sous le management du chef d’établissement. Ils établiront un contrat, définissant les objectifs à atteindre sur 5 ans, avec l’inspecteur d’académie et seront évalués grâce à un « baromètre de la réussite scolaire » qui inclut notamment « le respect du règlement de l’établissement »...Cette démarche s’accompagne d’une stigmatisation des parents dont les enfants seront « détectés » et fichés comme étant en difficulté (scolaire et « comportementale » : Sarko et ses préfets ne sont pas loin ...).

L’individualisation des aides et des prises en charge dans ces collèges correspond donc à la mise en place d’un enseignement à deux vitesses et à une volonté d’effectuer un tri social et géographique.
L’horizon s’obscurcit...


Brèves

22 septembre - Fonction publique : mobilisé.e.s le mardi 10 octobre

Fonction publique : mobilisé.e.s le mardi 10 octobre
Grève le 10 octobre Appel (...)

21 septembre - Jeudi 21 septembre : tous en grève !

Contre la loi travail XXL mobilisons nous dans la rue !! Tous et toutes en grève le jeudi 21 (...)

12 septembre - Mardi 12 septembre : en grève !

Grève le mardi 12 septembre contre la loi travail XXL ! Manifestation à 10h30 au (...)

13 juin - Stage intersyndical " De l’école à l’université : droits des étrangers"

dès 8h45 au local de SUD éducation, 29 bd Lonchamp, 13001 Marseille

3 janvier - Mardi - Grève dans les lycées de l’éducation prioritaire

Ultimatum lancé au ministère de l’Éducation nationale
Les lycées ne feront pas la rentrée
Lire la (...)