Le 22 mars, toutes et tous en grève pour la défense de la fonction publique

Un projet Macron-Blanquer-Vidal cohérent dans la destruction d’un service public de qualité pour mieux justifier le privé !
mardi 13 mars 2018
par  GUERDA
popularité : 5%

La stratégie globale de ce gouvernement : attaque sur tous les fronts, dans l’urgence, en usant de tous les moyens possibles pour détricoter le service public, un « dialogue social » restreint, souvent a posteriori et pour faire bien dans les médias aux côtés des « grandes réformes » ! Et dans l’éducation ?!

Le nombre de postes offerts aux prochains concours d’enseignantEs est en baisse généralisée (20 % dans le 2nd degré, 10 % dans le 1er degré) alors même que les effectifs augmentent et que les besoins sont criants. Le recours de plus en plus important aux contractuelLEs pourra sûrement combler ce manque de postes !

Dans le premier degré, les mesures de pure communication, telles le dédoublement des CP et CE1 en REP et REP+ à moyens constants dégradent davantage les conditions de travail : explosion des effectifs dans les autres classes, co-enseignement imposé, pression des supérieurEs (100% de réussite voyons !), et postes à profil au menu !

Que prévoit donc la réforme du bac et du lycée ? Plus de concurrence entres les établissements ! Recrutement par les cheffEs, remise en cause du statut des enseignantEs, double enseignement généralisé, baisse des horaires et donc des postes (2500 postes supprimés), régionalisation de l’enseignement professionnel et paye au mérite !

Et cerise sur le gâteau, la mise en place de Parcours Sup au pas de charge avant même que la loi ne soit votée, en faisant fi du processus législatif ! Chaque université fixe des attendus (plus ou moins flous), suivant les tensions dans les filières. Les établissements émettent un avis sur l’orientation choisie par l’élève. Une sélection qui ne dit pas son nom. Un pas de plus vers l’autonomie des universités.

Et pour les élèves, les étudiantEs, un émiettement des savoirs, une "personnalisation" des parcours, une mise en compétition, une professionnalisation et une orientation toujours plus tôt.

Face à un gouvernement qui multiplie les réformes tous azimuts (sécurité sociale, hôpitaux, EHPAD, CSG, assurance chômage, formation professionnelle, retraites, rails), organisons nous pour défendre un service public de qualité !

Construisons ensemble notre mai 2018 par des grèves, des manifestations, des blocages, des actions directes, non violentes. Retrouvons nous en assemblées générales dans les établissements pour établir notre riposte face à ces attaques.

IIs et elles ne sont grandEs que si nous sommes à genoux

EN GREVE ET EN MANIFESTATION LE JEUDI 22 MARS

Un premier pas nécessaire pour lutter contre cette marche forcée !!


> Télécharger et diffuser le tract de SUD éducation 13

> Retrouvez également l’appel intersyndical de l’académie d’Aix-Marseille


Documents joints

PDF - 155.9 ko
PDF - 155.9 ko
PDF - 391.9 ko
PDF - 391.9 ko

Brèves

25 juin - Rassemblement contre les PPP

À 7h45, devant le Conseil Municipal de Marseille.

12 avril - Conférence / Quand Gaudin vend nos écoles au privé

Rendez-vous le jeudi 12 avril dès 19h dans les locaux de SUD éducation 13 (29 bd Longchamp, (...)

5 avril - grève le 10 avril

10 avril, grève avec un RENDEZ-VOUS FAC ST-CHARLES A 10H !
Rassemblement avec les étudiantEs en (...)

6 février - Grève intersyndicale Marseille manifestation

A Marseille, rassemblement aux Mobiles, en haut de la Canebière à 11 h 00 Non à la réforme du BAC (...)

14 décembre 2017 - 22 janvier mobilisation contrats aidés

Rassemblement du 22 janvier contre la suppression des contrats aidés

22 septembre 2017 - Fonction publique : mobilisé.e.s le mardi 10 octobre

Fonction publique : mobilisé.e.s le mardi 10 octobre
Grève le 10 octobre Appel (...)

21 septembre 2017 - Jeudi 21 septembre : tous en grève !

Contre la loi travail XXL mobilisons nous dans la rue !! Tous et toutes en grève le jeudi 21 (...)