Inviter l’ambassadrice d’Israël au camp des Milles - Une faute morale et politique aujourd’hui

Communiqué – SUD éducation Bouches-du-Rhône – 8 octobre 2018
lundi 8 octobre 2018
par  ex2003
popularité : 1%

En Europe, la responsabilité de nos pays dans la tragédie sans nom de la Shoah marque nos mémoires. Le « vivre ensemble », dans l’égalité et la justice, doit être le but de nos sociétés. Il s’agit d’un aspect essentiel de la formation des consciences politiques et citoyennes. Cela est vrai en France, en Europe, comme au Proche Orient. Le rôle d’une institution comme la Fondation du Camp des Milles Mémoire et Éducation est en cela essentiel.

Comment alors expliquer la présence Madame Aliza Bin-Noun, Ambassadrice d’Israël en France et à Monaco, à un événement organisé le 10 octobre prochain au Camp des Milles ? La représentante d’une coalition d’extrême-droite ne devrait pas pouvoir instrumentaliser un passé si lourd. Tant que l’État d’Israël n’est pas comptable de sa politique illégale d’occupation, des violations du droit international et des nombreux crimes de guerre, une paix au Proche-Orient fondée sur l’égalité des droits sera impossible. Qui inviterait un représentant de M.Orban pour parler d’Europe et de droits de l’homme ? Personne. M. Netanyahou se félicite pourtant de construire un front nationaliste avec ce dirigeant, lors de leur rencontre en juillet dernier. L’Europe est malade de ses extrêmes-droites, et trop de dirigeants courent après elles dans une peur vertigineuse qui amalgame migrants, guerre des civilisations, et terrorisme.

Nos responsabilités, en tant que citoyenNEs, et éducatrices et éducateurs, nous rappellent à l’injonction du « Plus jamais ça ! ». Plus jamais de crimes antisémites, ou racistes ! Assez de ces courses au pire qui conduisent les démocraties à donner toujours plus aux régimes et aux idées racistes avec l’illusion de maintenir la paix. Nous ne le savons que trop bien, en Europe : racisme et colonialisme ont tissé une longue histoire commune, faite de préjugés inégalitaires et de droits à géométrie variable.

En finir avec les inégalités et toutes les discriminations, ici et là-bas, toujours !


Documents joints

Communiqué ambassadrice d'Israel au Camp des (...)
Communiqué ambassadrice d'Israel au Camp des (...)