RESF - p2 - RESF 13 toujours en alerte

jeudi 12 octobre 2006
popularité : 44%

RESF 13 toujours en alerte

Depuis la forte mobilisation du 24 juin à la mairie du 14e -15e, journée de parrainage républicain, la pétition nationale « Prenons-les sous notre protection » a pris tout son sens en se matérialisant tout l’été par diverses actions. Des départs en vacances d’enfants de familles sans papiers ont eu lieu grâce à parrains et marraines. Au mois de juillet, en plus des permanences assurées à l’AMDH pour aider à la constitution des dossiers, des tours de veille de deux personnes ont été organisés sur une semaine pour recevoir les appels d’urgence. RESF a participé aux réunions de l’UCIJ pour contribuer à l’organisation de l’aide à l’AMDH. En juillet toujours, la mobilisation n’a pas faibli. L’UCIJ, le Collectif des Sans Papiers, Rouet à Cour Ouvert ont rejoint l’appel des artistes à un rassemblement artistique devant la Préfecture. Fin juillet, à une période de « vide vacancier », la mobilisation a cependant été forte pour éviter l’expulsion par bateau de M. MEZINE, expulsion justifiée par Arno KLARSFELD, car « fautes d’attaches familiales suffisantes en France ».

Or M. MEZINE remplissait les 3 critères de la circulaire du 13 juin 2006 : en France depuis plus de 2 ans, parent d’un enfant arrivé en France avant l’age de 13 ans, enfant scolarisé depuis septembre 2005. De surcroît, le père de M. MEZINE a la nationalité française et les grands-parents paternels vivent en France. Fin août, la mobilisation a été relancée avec les premières réponses négatives de la Préfecture aux demandes de régularisation dans le cadre de la circulaire :1er septembre : rassemblement devant la Préfecture à l’appel des Confédérations syndicales CFDT, CGT, FSU, SOLIDAIRES reçues par le directeur de cabinet et la secrétaire générale.3 septembre : rassemblement devant le Parc Chanot où une centaine de personnes a tenu à manifester son indignation face au mépris et à l’arbitraire de la politique de l’UMP, réuni à Marseille autour de Nicolas SARKOZY.6 septembre : les personnes présentes lors de la 1ère réunion de rentrée de RESF 13 - associations, parents d’élèves, sans papiers, syndicats, PC - ont décidé de maintenir la mobilisation en se donnant rendez-vous mercredi 13 septembre devant la Préfecture des Bouches-du-Rhône : lettre ouverte à la presse et au Préfet, audience sollicitée pour réexamen des dossiers. Et d’autres actions sont d’ores et déjà prévues (communication des jours et lieux à venir).

CONTACT RESF 13 : 06 31 32 48 65
Resf13@no.log.org
PERMANENCES :La CIMADE : 14h-17h - 1er mercredi du mois / Bourse du Travail : 17h30 3ème mercredi du mois.


Brèves

24 mars - VISA WEEK END FORMATION FORMATEURS-TRICES

Samedi 24- dimanche 25 mars : VISA WEEK END FORMATION FORMATEURS-TRICES de samedi 14-00 à (...)

22 mars - 22 mars grève mobilisation nationale service public

Pour les missions publiques, l’emploi, le pouvoir d’achat : Toutes et Tous mobilisé-es le 22 (...)

8 mars - Dans l’action et à la grève pour les droits des femmes le 8 mars !

Le 8 mars est une journée internationale de convergence de toutes nos luttes, celles des femmes (...)

10 février - 10 février Rassemblement contre l’ouverture du Bastion Social

samedi 10 février 2018 AIX EN PROVENCE 15 h 30 Place de la Mairie, 13100
Non au fascisme, pas (...)

10 février - rassemblement de solidarité Kurde Efrin

> Samedi 10 février : Mobilisation Manifestation Afrin n’est pas seule ! Appel de la communauté (...)