17 juin / 1er et 2nd degré, tous ensemble pour bloquer Blanquer !

Appel intersyndical département - 1er degré
samedi 15 juin 2019
par  GUERDA
popularité : 2%

Depuis plus d’un an, le ministère de l’éducation nationale et le gouvernement multiplient les contre-réformes. Celles-ci n’ont qu’un seul objectif : démanteler le service public d’éducation au nom de la politique d’austérité et des intérêts du privé. À travers la mise en place de Parcoursup, des réformes des lycées et du Bac, de celle du statut de la fonction publique, ce n’est ni plus ni moins que le principe d’une école publique égalitaire pour toutes et tous qui est attaqué.

Parmi ces mesures, la Loi Blanquer n’est autre que la pierre angulaire de ce projet d’ensemble. C’est la raison pour laquelle cette loi a tant mobilisé dans le 1er degré comme dans le second. Pourtant, malgré plusieurs mois de combat, le gouvernement et le ministère sont restés sourds à nos colères et à nos revendications. Pire encore, il a multiplié les menaces et les pressions sur un nombre sans précédent de collègues et a confirmé toutes nos inquiétudes quant à nos futures conditions de travail.

C’est justement parce que l’école de Macron-Blanquer repose sur le tri social et la sélection, c’est parce que nous ne pouvons pas tolérer l’instauration d’une école publique à deux vitesses, de la maternelle à l’université, que nous ne pouvons pas nous résigner à laisser faire. Nous avons, au contraire, le devoir de continuer à agir pour faire échec aux projets du gouvernement. Cela passera par une mobilisation d’ampleur et une grève massive le 17 juin prochain, date de la première épreuve du Baccalauréat dont le ministère porte aujourd’hui l’entière responsabilité de toutes perturbations.

Pour SUD éducation 13, la CGT éduc’action 13 et la CNT-SO 13, cette journée de mobilisation ne doit pas se contenter de rassembler les personnels du 2nd degré. Plus que jamais, il est important de ne pas se diviser en cédant au repli catégoriel car c’est de l’unité la plus large dont nous avons besoin. C’est la raison pour laquelle nos organisations appellent les collègues du 1er degré à se mettre en grève le 17 juin prochain et à répondre ainsi à l’appel national inédit lancé le 29 mai dernier par une très large intersyndicale du public et du privé.

À Marseille, cette date sera d’autant plus symbolique que, le même jour, se réunira le conseil municipal de la ville. Une occasion à ne pas manquer pour exprimer toute notre colère face à l’état désastreux des écoles.

Malgré les tentatives officielles pour minimiser la mobilisation, partout dans les Bouches-du-Rhône, les remontées des différents lycées laissent entrevoir un nombre important de grévistes. Faisons donc sauter les verrous, en soutenant l’action des collègues des lycées, montrons au ministère qu’il a face à lui une Education soudée et solidaire, déterminée à obtenir :

  • le retrait des projets de loi « école de la confiance » et « Fonction publique ».
  • une revalorisation des rémunérations.
  • le retrait des réformes des lycées et du baccalauréat.

Parce que ce combat c’est celui de toute l’éducation, dès le 17 juin et au-delà, tous ensemble, bloquons Blanquer !


> Télécharger l’appel intersyndical 1er degré des Bouches-du-Rhône


Brèves

4 février -  Rassemblement contre les PPP

RDV conseil municipal devant la mairie

30 janvier - Rassemblement AED

devant l’Inspection académique (Bd Charles Nedelec, 13001 Marseille) 14h, suivi d’une assemblée (...)

24 janvier - Grève

14h00 bd Nedelec. Rdv IA Manif rassemblement

13 décembre 2018 - Conseil Fédéral Sud Education

Paris. jeudi 13 novembre vendredi 14 décembre

6 décembre 2018 - Fin élections professionnelles

ELECTIONS PROFESSIONNELLES 29 novembre -6 decembre

1er décembre 2018 - Rassemblement action contre les PPP

Collectif Marseille contre les PPP 1er décembre RDV 11h00 -13h00 sous l’Ombrière Vieux Port : (...)

29 novembre 2018 - Stage militer sur le terrain

ELECTIONS PROFESSIONNELLES : 9h00 RDV local. faisons voter Sud éducation. Tournée de (...)