L’Ecole de la lutte ! #1 - Ministère de la souffrance au travail !

Le journal départemental de SUD éducation 13
dimanche 1er mars 2020
par  GUERDA
popularité : 2%

Le journal de SUD éducation 13 fait peau neuve et voici son premier numéro ! Désormais trimestriel, départemental et tout en couleur, cette nouvelle formule, tout en donnant une grande place aux luttes locales de l’éducation et aux témoignages de terrain, sera également plus axée sur des réflexions et des analyses thématiques. Edité sur papier, L’Ecole de la lutte sera complété par une version numérique augmentée que voici. Ce premier numéro, en lien avec notre campagne "Santé au travail, ne perdons plus notre vie à la gagner" est consacré aux conditions de travail. Un sujet incontournable et malheureusement d’actualité. Bonne lecture !


Edito : Un voile jeté sur la souffrance au travail

Pendant plusieurs jours nous ne l’avons plus entendu. Pendant plusieurs jours, nous ne l’avons plus vu. Celui qui est pourtant omniprésent dans les médias, qui s’exprime sur tout et surtout n’importe quoi était aux abonnés absents. Alors que Christine Renon venait de disparaître Jean-Michel Blanquer se faisait discret.

Un simple tweet, quelques caractères seulement pour « rendre hommage », à notre collègue tandis que la colère montait dans nos rangs. Jean-Michel Blanquer avait raison de se taire, de se faire tout petit, lui et son institution sont responsables d’une souffrance au travail de plus en plus prégnante. Aucune réelle réflexion sur les risques psycho-sociaux, aucun travail sur la médecine de prévention. Même pas l’application de la loi. Difficile dans ces conditions de faire le fanfaron. Le bilan de Jean-Michel Blanquer en la matière est inexistant et ses réformes vont même considérablement alourdir nos conditions de travail. Mais les personnels s’expriment, ils-elles parlent de leurs expériences douloureuses et de la maltraitance qu’ils-elles subissent, ils-elles pointent du doigt aussi et écornent l’image de ce ministre qui se veut si médiatique, ils-elles brisent un tabou. Oui, travailler dans l’Education Nationale blesse et tue. Alors il a fallu réagir, reprendre la main, saisir n’importe quelle occasion pour allumer un contrefeu plutôt que de s’attaquer au problème. De l’affaire de la FCPE, à celle de la maman voilée agressée par le RN en Bourgogne, en passant par les « signaux faibles de radicalisation », Jean-Michel a honteusement cherché à détourner l’attention. Mais pas pour longtemps. Malgré les artifices, nous n’oublions pas qui sont les responsables.

PNG - 164.4 ko

Sommaire

  • ECHOS / Pour C. Renon, un hommage et un cri de colère
  • FOCUS / L’Amiante scandale d’hier, luttes d’aujourd’hui
  • DOSSIER / Ministère de la souffrance au travail
  • SUR LE TERRAIN / "Leur manière de sévir"
  • SUR LE TERRAIN / E3C, un cas typique de maltraitance institutionnelle
  • CAMPAGNE SANTE AU TRAVAIL / Ne perdons plus notre vie à la gagner !

ECHOS / Pour C. Renon, un hommage et un cri de colère

Nous étions un millier rassemblés devant la DSDEN 13 ce jeudi 3 octobre 2019. Un millier, et comme partout en France, les visages fermés, les mâchoires serrées par l’émotion. Ce jour là, nous rendions hommage, à travers une grève inédite, à notre collègue Christine Renon qui s’était donné la mort une semaine plus tôt. Etait-ce le début d’une prise de conscience dans l’Education Nationale ? Les mots sont lâchés, les paroles libérées, oui nous souffrons de notre travail, nous en mourrons parfois. Une journée de tristesse et de colère donc, mais aussi celle d’une promesse : nous n’en resterons pas là. Lire la suite

FOCUS / L’Amiante scandale d’hier, luttes d’aujourd’hui

L’amiante, lorsqu’elle est évoquée, renvoit fréquemment à un scandale ancien, à une histoire du passé, à un problème réglé. Les craintes, lorsqu’elles sont soulevées, sont quant à elles bien souvent minimisées, balayées, parfois même ridiculisées. Comment peut-on en effet imaginer qu’un risque identifié depuis des décennies puisse encore consituer une menace, qui plus est au sein même de l’Education Nationale ? Et pourtant. Et pourtant l’amiante n’est pas seulement un fantôme qui hanterait les murs et les sols de nos écoles, de nos collèges, de nos lycées, et dont la simple évocation fait frissonner d’effroi. C’est un danger bien réel, qui s’accroît avec le temps, avec l’usure des bâtiments et le silence coupable des autorités. L’amiante à l’école est belle et bien un danger d’aujourd’hui contre lequel il nous faut agir, tous ensemble, ici et maintenant. Lire la suite

DOSSIER / Ministère de la souffrance au travail

L’institution sait. Elle prétend ne rien entendre, ne rien voir, elle ne dit d’ailleurs rien mais elle sait. Elle sait que la façon dont elle a de traiter ses personnels provoque de la souffrance et du mal-être. Elle le sait mais elle ne le reconnaît pas. Elle sait aussi qu’en individualisant nos maux, qu’en les renvoyant à la sphère privée, elle peut se dégager de toutes formes de responsabilités pour modifier la donne. Sinon pourquoi rechigner à ce point à mettre en place une médecine du travail digne de ce nom. Les responsables se succèdent à sa tête et rien ne change. Le jeu ne doit pas en valoir la chandelle électorale. Une enquête réalisée par la DEPP et remise en 2015 au ministère établit pourtant clairement le diagnostic, les personnels du 1er degré et du second degré sont les catégories de cadres les plus touchés par les risques psychosociaux (RPS). Parmis les causes identifiées, c’est la question de la hiérarchie sous toutes ses formes qui émerge en filigrane.Lire la suite

SUR LE TERRAIN / "Leur manière de sévir"

Depuis plusieurs années, nous constatons, dans notre activité de militant-es syndicaux-ales une augmentation du nombre de collègues qui nous contactent pour des situations de souffrance au travail, situations de plus en plus complexes que nous analysons au travers de phénomènes bien connus dans la fonction publique : accroissement de la charge de travail, réduction du nombre de personnels, précarisation des parcours (recours aux contractuel-les), réorganisations des services administratifs et de gestion des personnels qui, sous couvert d’efficacité éloignent les collègues de ceux et celles qui pouvaient leur apporter les premières réponses à des problèmes posés. Lire la suite

SUR LE TERRAIN / E3C, un cas typique de maltraitance institutionnelle

Lycée Artaud à Marseille. La réunion prévue par la direction de l’établissement en ce début du mois d’octobre va tourner court. Alors que c’était la mise en place des E3C, ces nouvelles épreuves introduites par la réforme du lycée et du bac, qui était à l’ordre du jour, c’est finalement l’expression du profond mal-être de l’équipe enseignante qui va s’imposer. Un cas d’école en matière de souffrance au travail dont l’éducation nationale a le secret, et une réaction salutaire à encourager. Lire la suite

CAMPAGNE SANTE AU TRAVAIL / Ne perdons plus notre vie à la gagner !

En septembre 2019, les syndicats SUD éducation de l’académie d’Aix-Marseille ont lancé une campagne sur la santé et les conditions de travail autour du dépôt collectif des demandes individuelles de visites médicales. Depuis, ce sont déjà plus de 300 collègues qui ont déposé leur demande en décembre. A travers cette action nos objectifs sont clairs : mettre l’administration face à ses responsabilités, obtenir le recrutement de médecins du travail, faire reconnaitre la responsabilité de l’Education Nationale dans la santé de ses agentEs. Le succès de la campagne s’explique par le fait que la question des conditions de travail est au cœur des préoccupations des personnels de l’Education. Alors que les témoignages de souffrance au travail se multiplient, notre institution ne prend toujours pas en main cette question avec sérieux. La médecine de prévention y est quasi inexistante. Elle pourrait commencer par appliquer la loi en mettant en place une réelle médecine de prévention comme celle-ci l’y oblige. C’est le sens de la prochaine étape de notre campagne puisque nous organisons dès à présent le dépôt de recours devant le tribunal administratif.

Alors si vous n’avez pas encore fait votre demande de visite médicale, il est encore temps de rejoindre les nombreux collègues qui ont déjà fait la démarche !


> Télécharger le numéro de L’Ecole de la lutte ! #1


PNG - 75.9 ko

Je m’abonne gratuitement à la version numérique !


Documents joints

PDF - 1.6 Mo
PDF - 1.6 Mo

Portfolio

PNG - 279.5 ko

Navigation

Articles de la rubrique

  • L’Ecole de la lutte ! #1 - Ministère de la souffrance au travail !