49.3 / Un véritable déni de démocratie

Communiqué de SUD éducation 13
samedi 29 février 2020
par  GUERDA
popularité : 4%

Après plusieurs mois de grèves et de mobilisations, la réponse du gouvernement est donc après le mépris du dialogue social, celle d’un passage en force. Une décision particulièrement inquiétante pour notre démocratie.

Le premier ministre vient d’annoncer qu’il allait utiliser le 49.3 pour adopter le texte sans aucun vote des député.e.s. Cette décision a été prise en catimini dans un conseil des ministres censé s’occuper de la crise sanitaire et pour faire passer en force le projet de loi du système de retraites par points. C’est une nouvelle preuve, si celle-ci était nécessaire, que ce projet de régression sociale reste minoritaire et que ce gouvernement est prêt à toutes les manœuvres pour l’imposer y compris les méthodes des pires voyous.

SUD éducation 13 appelle les personnels de l’éducation à réagir comme il se doit en reprenant le chemin de la mobilisation à l’occasion de cette rentrée des congés de février. D’ores et déjà, la meilleure des réponses consistera à construire la grève durant tout le mois de mars et à s’opposer à tous les projets du gouvernement comme de notre ministère que ce soit sur les retraites, les E3C, les DGH.

SUD éducation 13 se joindra aux autres forces intersyndicales au niveau de l’éducation mais aussi au niveau de l’interprofessionnel pour répondre à ce coup de force. Partout déjà dans le pays des intersyndicales locales invitent à des rassemblements et manifestations pour signifier le refus de ce passage en force.


SUD éducation 13 appelle à se joindre massivement au rassemblement organisé demain lundi 2 mars à 18h devant la préfecture.