Enseignant-es stagiaire / Quelle sera ma rémunération ? - 1er degré

vendredi 20 août 2021
par  GUERDA
popularité : 2%

Une fois le concours en poche, et parfois après des années de galère, le premier salaire est un moment très attendu. Mais s’y retrouver dans sa fiche de paie n’est pas toujours aisée. Voici comment votre traitement est calculé mais aussi quelques aides supplémentaires que vous aurez le droit de percevoir.


Durant l’année de stage, le/la fonctionnaire des écoles stagiaires débute à l’échelon 1, qui correspond à l’indice 390. Pour obtenir son salaire brut, il faut multiplier son indice par la valeur du point d’indice, qui est de 4,686. À l’échelon 1, cela donne donc un premier salaire de 1827,55 euros.

À la date de la titularisation, soit au 1er septembre suivant l’année scolaire de stage, il/elle changera d’indice. Il/elle passera à l’indice majoré 441 et percevra alors un traitement mensuel brut de 2067 €. Il existe une indemnité de résidence en fonction de la zone dans laquelle on habite qui s’ajoute au salaire.

A ce salaire s’ajoute le supplément familial de traitement si le/la stagiaire a des enfants : 64€ pour 2 enfants, 160 € pour 3 enfants, 114€ pour chaque enfant supplémentaire (en net).

Les stagiaires bénéficient également des primes REP et REP+ :

‑ Prime REP : 144,50€ brut par mois

‑ Prime REP+ : 426,17 € brut par mois

Il y a également :

‑ la prime ISAE (Indemnité de Suivi et d’Accompagnement des Élèves) de 1200 € brut par an, et est versée au prorata du temps de service (soit un mi-temps pour les stagiaires)

‑ l’indemnité de formation (si l’Espé et l ‘école ne sont pas dans la même commune ni dans une commune limitrophe) : on peut choisir soit une indemnité forfaitaire de 1000€ /an, soit une indemnité de stage + prise en charge des frais de transport (décret 2006 – 781 du 3 juillet 2006 et arrêté du 20 décembre 2013)

‑ des actions sociales proposées par la Section Régionale Interministérielle d’Action Sociale (SRIAS) : aide au logement, aide à la garde d’enfant, chèques-vacances…

‑ des aides spécifiques proposé par les académies : prêt mobilité à taux 0 % (location), aides à l’installation (Ile de France, zones sensibles), aides au logement…

‑ Si vous avez eu une expérience professionnelle avant de réussir aux concours, celle-ci peut être prise en compte dans le calcul de votre ancienneté : c’est la procédure de reclassement. Attention, cette démarche n’est pas automatique et ne concerne pas tous les parcours. Vous devez en faire la demande, en remplissant les imprimés de votre DSDEN dans les délais impartis. Contactez votre gestionnaire dès la rentrée pour entamer cette procédure. Une fois votre situation passée comptabilisée, vous gagnerez en ancienneté en changeant d’échelon. C’est l’échelon qui détermine une grande partie de votre rémunération. Contactez SUD éducation pour vous aider dans ces démarches  !