Pour les précaires

samedi 8 novembre 2008
popularité : 3%

Pour SUD éducation, il ne s’agit pas de lutter contre le
développement de la précarité dans la fonction publique
seulement parce qu’elle fragiliserait le statut des fonctionnaires :
- Nous n’acceptons pas l’exploitation de ces personnels par des
contrats qui les précarisent de plus en plus.
- Nous n’acceptons pas que la logique du profit et de la rentabilité soit imposée au service public, il n’y a pas d’argent à faire dans l’éducation nationale, ni sur le dos des personnels ni sur celui des enfants et des parents !

Nous réclamons :

  • Un recrutement plus important des personnels d’encadrement des élèves.
  • Une augmentation conséquente des rémunérations.
  • Une véritable possibilité de formation personnelle.
  • Une diminution du temps de travail, sans annualisation, ni flexibilité.
  • Des contrats qui garantissent la pérennité des postes.

Navigation

Articles de la rubrique

  • Pour les précaires