Pétition de soutien à Roland Veuillet, actuellement en grève de la faim

dimanche 14 décembre 2008
popularité : 2%

COMMENT EN EST ­ON ARRIVÉ LÀ ?

En février 2003, Roland Veuillet, CPE au Lycée Technique Dhuoda, refuse de faire remplacer les surveillants
grévistes par des élèves majeurs. Il était lui­même gréviste et n’avait pas reçu d’ordre écrit. En conflit
avec sa hiérarchie parce qu’en tant que militant syndical il avait dénoncé l’intrusion du MEDEF dans
l’éducation Nationale, son chef d’établissement le met à pied et le fait passer en conseil de discipline.

Depuis, Roland Veuillet lutte pour la levée de la sanction et l’ouverture d’une enquête administrative
établissant les faits. Il monte un dossier en justice, appuyé par plusieurs syndicats. Il essaie d’attirer
l’attention médiatique en courant des « arbitrairathons ». (Il a ainsi parcouru plus de seize mille
kilomètres d’août 2003 à décembre 2006 pendant ses vacances scolaires.) Il a entamé une première
grève de la faim à la rentrée 2004 mais, au bout de 38 jours, il n’obtient qu’une médiation ne remettant
pas en question la sanction.

Le 25 janvier 2005 le conseil supérieur de la fonction publique, après avoir écouté les défenseurs de
l’administration et ceux de Roland Veuillet recommande la levée des sanctions mais son avis n’est que
consultatif et le ministre de l’éducation refuse de l’appliquer.

En octobre 2006, lors du procès au tribunal administratif de Lyon, le commissaire du gouvernement
(magistrat indépendant qui étudie le dossier) demande l’annulation des sanctions et dénonce certains
comportements de l’administration mais le tribunal, qui juge uniquement sur la forme, valide la sanction.

Le 24 décembre 2007, Roland Veuillet débute une nouvelle grève de la faim. Le 9 février 2008, au 50e
jour, il est hospitalisé mais demande, par écrit à ne pas être nourri. Le 14 février 2008, il est interné,
contre son gré, en hôpital psychiatrique. Le ministère de l’éducation, le ministère de l’Intérieur, le préfet
se renvoie la responsabilité. 24 heures plus tard, un psychiatre refuse de valider l’internement.

AUJOURD’HUI FACE A LA SURDITE DE L’ADMINISTRATION, ROLAND VEUILLET ENTAME UNE NOUVELLE GRÈVE DE LA FAIM... IL EST DÉTERMINÉ À ALLER JUSQU’AU BOUT.

Nous vous demandons instamment, Monsieur le Ministre, d’accéder au plus vite à la
demande de Roland Veuillet en levant les sanctions qui pèsent contre lui et en ouvrant
une enquête administrative.


Documents joints

Petition_papier_Roland_Veuillet
Petition_papier_Roland_Veuillet

Navigation

Articles de la rubrique

Brèves

22 septembre - Fonction publique : mobilisé.e.s le mardi 10 octobre

Fonction publique : mobilisé.e.s le mardi 10 octobre
Grève le 10 octobre Appel (...)

21 septembre - Jeudi 21 septembre : tous en grève !

Contre la loi travail XXL mobilisons nous dans la rue !! Tous et toutes en grève le jeudi 21 (...)

12 septembre - Mardi 12 septembre : en grève !

Grève le mardi 12 septembre contre la loi travail XXL ! Manifestation à 10h30 au (...)

13 juin - Stage intersyndical " De l’école à l’université : droits des étrangers"

dès 8h45 au local de SUD éducation, 29 bd Lonchamp, 13001 Marseille

3 janvier - Mardi - Grève dans les lycées de l’éducation prioritaire

Ultimatum lancé au ministère de l’Éducation nationale
Les lycées ne feront pas la rentrée
Lire la (...)