INTERSYNDICALE de L’EDUCATION des Bouches du Rhône

COMMUNIQUE DE PRESSE
mercredi 9 septembre 2009
par  MR
popularité : 42%

La rentrée scolaire 2009 - 2010 est marquée dans notre département par les conséquences des suppressions massives de postes.
De nombreuses classes sont surchargées : 35/36 élèves en lycée, 30 en collège voire plus dans les groupes de langue vivante, 30 dans les écoles.
Nombre de familles n’ont pu inscrire leurs enfants dans l’école ou dans l’établissement de leur secteur. C’est particulièrement vrai pour les inscriptions en classes maternelles : plusieurs dizaines de familles à Marseille restent en attente alors que les enfants ont plus de trois ans, où le taux de scolarisation des 2 ans ne fait que diminuer. C’est aussi vrai pour les inscriptions en classes de seconde : au mois de Juin, près de 800 lycéens étaient sur liste d’attente pour le lycée de leur secteur, 133 cas ont été recensés le 3 septembre. Le problème persiste malgré les dires de l’Inspection Académique.
De nombreux lycéens de lycées professionnels terminant un BEP ne peuvent s’inscrire en Première Bac Pro dans l’orientation choisie faute de places disponibles.
Sommes nous devant une nouvelle vague d’inscriptions dans le privé faute de places disponibles dans le public, d’inscriptions dans un établissement éloigné du domicile, dans une série ou une voie non choisie ?

L’Intersyndicale de l’éducation et la FCPE demandent un arrêt immédiat des suppressions de postes, un plan de rattrapage des postes perdus par le vote à la rentrée d’un collectif budgétaire au budget 2009, un plan pluriannuel de recrutement pour rattraper ce qui a été détruit et faire face à la poussée démographique qui s’annonce.

L’Intersyndicale de l’éducation et la FCPE demandent à toutes leurs sections locales d’organiser dans les établissements, les villes du département des réunions communes parents professeurs débouchant sur une interpellation du Recteur, de l’Inspecteur d’Académie, des élus, de la presse, débouchant aussi sur des rassemblements, des actions allant dans ce sens.

Elles dénoncent les tentatives d’intimidation et ou de répression à l’encontre de parents, de professeurs, de lycéens qui remettent en cause la politique scolaire de ce gouvernement, qui se battent pour le respect de la liberté pédagogique.

Elles soutiennent d’ores et déjà le rassemblement organisé le jeudi 10 Septembre à 12 heures devant la Mairie de Marseille pour que la Ville de Marseille construise des locaux et mette en place une politique éducative cohérente, notamment en terme de carte scolaire, afin que tous les enfants de 3 ans et plus trouvent une place dans les écoles de leur secteur.

Premiers signataires :
FCPE 13, SNEP FSU, SNES FSU, SNUIPP FSU, SGEN CFDT, USDEN CGT , SE UNSA, SUD EDUCATION, SNETAA

Par ailleurs, l’intersyndicale de l’éducation soutient aussi les actions en cours contre la privatisation des services publics et notamment appellent les personnels, tous les citoyens à participer à la votation du 28 septembre au 3 octobre pour la défense du service public de La Poste.


Documents joints

Intersyndicale 5-9-09
Intersyndicale 5-9-09

Brèves

22 septembre - Mobilisation des retraitéEs

Appel intersyndical Mobilisation des retraitéEs
Marseille 26 septembre 10 h30 Vieux (...)

22 septembre - Manifestation pour le droit à l’avortement à Marseille le 28 septembre

Marseille : le 28 septembre - 18h - Rassemblement sous l’ombrière au Vieux Port (...)

15 septembre - CUI-CAE Rassemblement mercredi 20/09 à 13h devant la prefecture

Rassemblement le mercredi 20 septembre 2017 devant la préfecture à 13h contre la suppression des (...)

16 juin - Concert de soutien, apéro et repas

Pour que vive notre beau Local, 29 bd Lonchamp, 13001 Marseille

8 juin - Rassemblement

pour construire la riposte face à la casse sociale à venir,
Appel de Solidaires à un (...)