Mobilité dans la Fonction Publique : le savez-vous ?

lundi 7 février 2011
par  Rédac13014
popularité : 1%

Un décret d’application de la loi du 3 août 2009 sur la mobilité des fonctionnaires prévoit que tout fonctionnaire "dont l’emploi est supprimé dans le cadre d’un projet de réorganisation ou d’évolution d’activité du service" se verra proposer un nouveau poste. S’il refuse trois de ces offres, il sera "mis en disponibilité", sans travail, mais surtout sans salaire.

Le prétexte est de moderniser la fonction publique en facilitant le passage d’une administration à une autre. Traduisez faire des économies sur le dos des fonctionnaires. Eric Woerth, alors ministre du Budget et de la Fonction publique trouvait cela normal : "Dans cette loi, il y a un dispositif qui dit que si un fonctionnaire se retrouve sans affectation particulière [...], alors il a droit à une reconversion, à une formation individuelle, ce qui n’existait absolument pas avant", a-t-il poursuivi. "Si la personne refuse, c’est qu’au fond elle n’a plus envie de travailler dans l’administration" et il n’y a "pas de raison que l’administration continue à ce moment-là à payer", a-t-il ajouté.

Si on met ça en relation avec la possibilité pour l’administration de faire appel à des intérimaires et au buzz savamment orchestré sur l’emploi à vie des fonctionnaires (proposition de loi déposée par le député Jean-François Mancel (UMP) pour "réserver le statut de la fonction publique aux agents exerçant une fonction régalienne". Cela conduirait à faire basculer 4.600.000 emplois - soit environ 87% du total- sous le régime contractuel (opposé à fonctionnaire). ), on voit bien que l’on a du souci à se faire pour notre statut !


Brèves

22 septembre - Mobilisation des retraitéEs

Appel intersyndical Mobilisation des retraitéEs
Marseille 26 septembre 10 h30 Vieux (...)

22 septembre - Manifestation pour le droit à l’avortement à Marseille le 28 septembre

Marseille : le 28 septembre - 18h - Rassemblement sous l’ombrière au Vieux Port (...)

15 septembre - CUI-CAE Rassemblement mercredi 20/09 à 13h devant la prefecture

Rassemblement le mercredi 20 septembre 2017 devant la préfecture à 13h contre la suppression des (...)

16 juin - Concert de soutien, apéro et repas

Pour que vive notre beau Local, 29 bd Lonchamp, 13001 Marseille

8 juin - Rassemblement

pour construire la riposte face à la casse sociale à venir,
Appel de Solidaires à un (...)