NON aux EVALUATIONS NATIONALES CE1

Communiqué de Sud éducation Bouches du Rhône du 10 mai 2011
mardi 10 mai 2011
par  Rédac13014, SR
popularité : 48%

Elles ne sont PAS au service de vos enfants et de nos élèves.

- Stress des élèves et compétition
Les enfants sont mis en situation d’examen dès 8 ans (et bientôt dès 5 ans). Certains exercices sont d’une telle difficulté qu’ils mettent la plupart des élèves en échec.
Elles instaurent une compétition au sein de la classe et entre les classes.

- Fichage des élèves
L’école n’est plus perçue comme un lieu d’apprentissage, mais comme une machine à enregistrer des résultats. Très prochainement, ils seront collectés sur des bases de données telles que BASE ELEVES qui suivront les élèves jusqu’à la fin de leur scolarité et même au-delà. Tout ceci, grâce au Livret Personnel de Compétences.

- Mise en concurrence des écoles
Depuis 2009, la publication des résultats permet d’établir des statistiques et des comparatifs par académie. Bientôt, elles permettront de comparer les écoles entre elles, ce qui accélérera le démantèlement de la carte scolaire et la ghettoïsation de nombreuses écoles.

- Casse du service public
Ces évaluations servent à orienter très tôt les élèves en difficulté vers des dispositifs d’aide peu pertinents et à moindre frais (aide personnalisée, « stage vacances » et accompagnement éducatif réalisés en heures supplémentaires par des enseignants), ce qui est très cohérent avec les suppressions massives de postes.

- Mise au pas des enseignants
Les enseignants seront essentiellement évalués à partir des résultats de leurs élèves à ces évaluations, et non plus sur la qualité de leur enseignement (réalisation de projets, travail en équipe, relation aux enfants et aux parents, …). On achète leur soumission avec une prime. Les enseignants qui respecteront le protocole recevront 400€ !!!

- Tri social
Les évaluations sont un outil au service du tri social. Si l’Ecole en tant qu’institution, se base sur la compétition et les évaluations, elle ne peut que renforcer les inégalités sociales, au lieu de les combattre, comme elle prétend le faire.

C’est pourquoi Sud éducation Bouches-du-Rhône soutient le Réseau des enseignants du primaire en résistance.

Sud éducation Bouches-du-Rhône appelle les personnels de l’éducation nationale à ne pas faire passer les évaluations CE1 par différents moyens :
- boycott,
- grève,
- demande de soutien des parents dans l’action de boycott.

Sud éducation Bouches-du-Rhône appelle les parents d’élèves à boycotter les évaluations CE1 en gardant à la maison leurs enfants, en notifiant par écrit à l’administration leur refus de remontée informatique des résultats.


Documents joints

communiqué de presse 10 mai 2011
communiqué de presse 10 mai 2011

Brèves

22 septembre - Fonction publique : mobilisé.e.s le mardi 10 octobre

Fonction publique : mobilisé.e.s le mardi 10 octobre
Grève le 10 octobre Appel (...)

21 septembre - Jeudi 21 septembre : tous en grève !

Contre la loi travail XXL mobilisons nous dans la rue !! Tous et toutes en grève le jeudi 21 (...)

12 septembre - Mardi 12 septembre : en grève !

Grève le mardi 12 septembre contre la loi travail XXL ! Manifestation à 10h30 au (...)

13 juin - Stage intersyndical " De l’école à l’université : droits des étrangers"

dès 8h45 au local de SUD éducation, 29 bd Lonchamp, 13001 Marseille

3 janvier - Mardi - Grève dans les lycées de l’éducation prioritaire

Ultimatum lancé au ministère de l’Éducation nationale
Les lycées ne feront pas la rentrée
Lire la (...)