COMMUNIQUE 1er MAI 2013 de l’Union syndicale Solidaires des Bouches-du-Rhône

samedi 26 avril 2014
par  Rédac13014
popularité : 18%

Dans cette période de crise et d’austérité l’Union Syndicale Solidaires 13 affirme sa volonté de faire du 1er mai 2013, jour de solidarité internationale du monde du travail, une journée de forte mobilisation, de manifestations et d’expressions revendicatives unitaires pour :
- faire entendre les priorités sociales et les préoccupations des salarié-es, des demandeurs d’emploi, des jeunes et des retraité-es ;
- exprimer la défense des droits fondamentaux et des libertés partout dans le monde ; lutter contre le sexisme, le racisme et l’antisémitisme ;
- réaffirmer l’égalité des droits et faire reculer l’homophobie attisée actuellement en France par des groupuscules néo-fascistes et intégristes.

L’Union syndicale Solidaires 13 s’oppose vigoureusement à la loi dite de « sécurisation de l’emploi » (transposition de l’Accord National interprofessionnel - ANI) : dans beaucoup de pays, les populations subissent des politiques d’austérité et des réformes réduisant les droits des travailleurs et leur protection sociale. Il est inacceptable de remettre en cause nos systèmes sociaux et notre code du travail. Il faut une véritable politique de croissance, prenant en compte les enjeux écologiques, qui passe par l’amélioration du pouvoir d’achat, la création d’emplois et une réforme fiscale d’envergure. La pression sur les salaires et l’assouplissement des règles de licenciement ne peuvent que fragiliser la croissance économique. S’il y a un manque de compétitivité des entreprises, elle est notamment due à la rémunération excessive du capital au détriment de l’investissement dans l’emploi, la formation, la recherche et l’innovation.

En ce 1er mai, nous voulons faire écho aux revendications portées par des travailleurs et travailleuses dans cette période de crise :
- priorité à l’emploi, en particulier des jeunes, alors que le nombre de chômeurs ne cesse d’augmenter depuis de longs mois et que les restructurations, les licenciements et les fermetures d’entreprises sont le quotidien de nombreux salarié-es,
- lutte contre la précarité qui touche un nombre croissant de salarié-es, en particulier jeunes et femmes, provoquant ainsi des situations de pauvreté intolérables ;
- la promotion des salaires et du pouvoir d’achat doit être une priorité. Il n’y a aucune raison de laisser les inégalités salariales perdurer, notamment entre les femmes et les hommes.

PLUS QUE JAMAIS, DANS L’UNITE INTERPROFESSIONNELLE, NOTRE PRESENCE DANS LA RUE EST INDISPENSABLE POUR PORTER NOS REVENDICATIONS COMMUNES

RDV A 10H30 AU VIEUX PORT


Brèves

16 juin - Concert de soutien, apéro et repas

Pour que vive notre beau Local, 29 bd Lonchamp, 13001 Marseille

8 juin - Rassemblement

pour construire la riposte face à la casse sociale à venir,
Appel de Solidaires à un (...)

21 mai - Fête du vivre ensemble - Le 21 mai soyons nombreux-ses !

Au parc Font Obscure dés 11h30 Avenue Prosper Mérimée - 13014 Marseille
Racisme, inégalités, (...)

19 mai - Ciné Solidaires

Projection de The Magdalene sisters et apéro dinatoire
Vendredi 19 mai à 19h
au local (...)

6 mars - En grève le 8 mars

RDV à 11h30 devant le Medef place du général de Gaulle à Marseille
et à 15h40 aux (...)