Rentrée des enseignants stagiaires : masterisation, confusions et aberrations !

vendredi 26 septembre 2014
par  GUERDA
popularité : 3%

Les stagiairEs du second degré de notre académie ont effectué cette année leur rentrée scolaire dans la confusion la plus totale. Outre l’obligation pour ToustEs les stagiairEs de valider une année universitaire de master 2 (voir ci-dessous), la multiplication des statuts individuels impliquée par la masterisation et la gestion dans l’urgence de la réforme provoquent une désorganisation totale de leur rentrée  : emplois du temps non communiqués, cours de l’ESPE (ex-IUFM) déplacés ou annulés sans que les stagiairEs n’en soient informéEs, frais de déplacements non pris en charge pour les formations, problèmes d’accès aux bibliothèques universitaires, formation inadaptée aux besoins (cours de langue étrangère, cours magistraux formels)...

On constate donc que la mise en œuvre de la réforme de la Masterisation, dont l’unique finalité est de réaliser des économies sur la formation des enseignantEs, se fait au détriment de celleux-ci. Il est ainsi inadmissible que les collèguEs qui entrent dans le métier doivent souffrir de ces difficultés supplémentaires liées à des dysfonctionnements institutionnels et administratifs. IllEs font déjà face à la lourde tâche de prendre leurs classes à froid, sans formation pédagogique solide préalable, et de préparer leurs contenus dans l’urgence, avec des emplois du temps toujours trop lourds (entre 9h et 18h de cours hebdomadaires). Il est inconcevable que l’on exige d’ellEux de valider des partiels totalement déconnectés de leur réalité professionnelle et de composer un mémoire leur demandant des heures de rédaction.

Dans de telles circonstances, comment s’étonner que des collèguEs soient presque dégoûtéEs de leur nouveau métier après seulement quelques semaines d’exercice  ? Pour le bien-être des stagiairEs et la qualité de l’enseignement qu’illEs dispensent aux élèves, nous sommes en droit d’exiger d’autres conditions de formation !

Surprise cette année  : Une inscription en master 2 obligatoire pour TOUTES et TOUS  !!

Les stagiairEs du second degré sont dans l’obligation cette année de s’inscrire en Master 2 MEEF (Métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation) et d’en valider les Unités d’Enseignement (UE) par des partiels pour leur titularisation. Or cette obligation vaut pour toustEs, y compris cellEux qui en sont dispenséEs par la circulaire du 6 juin 2014 (stagiairEs détenant déjà un M2 ou lauréats du concours interne par exemple)  !!

Nous appelons donc tous les personnels à soutenir et à se joindre à nos collèguEs stagiairEs dans les actions qu’illEs mettent en œuvre pour satisfaire leurs revendications et améliorer leurs conditions de rentrée.


Documents joints

PDF - 165.2 ko
PDF - 165.2 ko

Brèves

22 septembre - Fonction publique : mobilisé.e.s le mardi 10 octobre

Fonction publique : mobilisé.e.s le mardi 10 octobre
Grève le 10 octobre Appel (...)

21 septembre - Jeudi 21 septembre : tous en grève !

Contre la loi travail XXL mobilisons nous dans la rue !! Tous et toutes en grève le jeudi 21 (...)

12 septembre - Mardi 12 septembre : en grève !

Grève le mardi 12 septembre contre la loi travail XXL ! Manifestation à 10h30 au (...)

13 juin - Stage intersyndical " De l’école à l’université : droits des étrangers"

dès 8h45 au local de SUD éducation, 29 bd Lonchamp, 13001 Marseille

3 janvier - Mardi - Grève dans les lycées de l’éducation prioritaire

Ultimatum lancé au ministère de l’Éducation nationale
Les lycées ne feront pas la rentrée
Lire la (...)