Fausse consultation mais vrais méfaits...

vendredi 3 octobre 2014
par  GUERDA
popularité : 1%

Le ministère de l’Education nationale a annoncé il y a quelques jours le lancement d’une consultation nationale sur le socle commun de connaissances, le livret personnel de compétences et les programmes scolaires. Dans l’académie d’Aix-Marseille cette consultation, aux allures de campagne de communication, se déroulera durant la matinée du lundi 6 octobre. SUD éducation Bouches-du-Rhône tient à dénoncer cette initiative tant sur la forme que sur le fond.

S’il peut paraître louable de consulter les équipes enseignantes à propos des réformes qui vont modifier leurs pratiques professionnelles, cette consultation n’est en réalité que poudre aux yeux. En effet comment ne pas voir dans cette initiative autre chose qu’une simple présentation des nouvelles directives puisque aucune modalité de remontée des propositions formulées par les équipes enseignantes n’est prévue par les services du ministère. Mis à part ce qui concerne les programmes de la maternelle, les échanges qui auront lieu à cette occasion relèveront plus de la simple discussion informelle que d’une réelle consultation.
Les enseignants seront invités à donner un avis purement facultatif et individuel puisqu’il s’agira de remplir un document numérique dont les questions sont déjà en grande partie orientées.
Quid de la réflexion collective ? Avec une telle démarche, le ministère prétend faire des personnels des acteurs de cette réforme alors qu’ils seront tout au plus de simples spectateurs. Comme à l’occasion des assises de l’éducation prioritaire de l’automne 2013, il y a fort à parier que le ministère avance une fois de plus avec un projet déjà ficelé.

Enfin dans le premier degré, cette matinée banalisée pour de mauvaises raisons est une offense supplémentaire aux parents d’élèves déjà malmenés par la réforme des rythmes scolaires.

Sur le fond cette fois, SUD éducation Bouches-du-Rhône rappelle son opposition au Livret Personnel de Compétence (LPC) ainsi qu’au socle commun de connaissances, de compétences et de culture. Si nous ne sommes pas opposés en soit à l’approche par compétences, qui n’est pas une invention de l’école libérale, force est de constater que sa mise en œuvre actuelle en a complètement dévoyé le principe et fait peser de graves dangers sur notre système éducatif.

Le socle commun participe à la construction d’une société inégalitaire en programmant à terme la disparition des diplômes pour privilégier l’acquisition de savoirs tronqués au détriment de l’esprit critique. En zone d’éducation prioritaire, il est d’ores et déjà vivement conseillé de s’en tenir au socle commun de connaissances. Le patronat appréciera.

En reprenant des procédés de management, le LPC entérine la perte de sens du métier d’enseignant en fragmentant la connaissance au profit de celui des techniques et de savoir-faire mécaniques, en imposant une multitude d’items prédéfinis qui conduisent les chefs d’établissement à mener une véritable course à la validation des acquis.

Enfin ces réformes constituent de véritables cache-sexes de la pénurie budgétaire organisée. Les pédagogies, aussi innovantes soient-elles, ne suffiront jamais à contrebalancer les effets du manque de moyens alloués à l’éducation.

L’approche par compétences devrait être le fruit d’une réflexion et d’une pratique concertées en équipe et qui auraient pour objectif l’émancipation de chaque élève. C’est tout l’inverse de la démarche imposée aujourd’hui.

SUD éducation Bouches-du-Rhône, qui a toujours été investi dans la recherche des pédagogies actives, réaffirme, plus que jamais, son opposition à l’application du LPC et du socle commun.
SUD éducation Bouches-du-Rhône appelle, une nouvelle fois, les collègues au boycott du LPC.


Brèves

22 septembre - Fonction publique : mobilisé.e.s le mardi 10 octobre

Fonction publique : mobilisé.e.s le mardi 10 octobre
Grève le 10 octobre Appel (...)

21 septembre - Jeudi 21 septembre : tous en grève !

Contre la loi travail XXL mobilisons nous dans la rue !! Tous et toutes en grève le jeudi 21 (...)

12 septembre - Mardi 12 septembre : en grève !

Grève le mardi 12 septembre contre la loi travail XXL ! Manifestation à 10h30 au (...)

13 juin - Stage intersyndical " De l’école à l’université : droits des étrangers"

dès 8h45 au local de SUD éducation, 29 bd Lonchamp, 13001 Marseille

3 janvier - Mardi - Grève dans les lycées de l’éducation prioritaire

Ultimatum lancé au ministère de l’Éducation nationale
Les lycées ne feront pas la rentrée
Lire la (...)