GUERDA


Articles de cet auteur

samedi 25 mai 2019
par  GUERDA

Loi Blanquer / L’école de la défiance...

Depuis les premières annonces, SUD éducation a formulé ses inquiétudes quant aux conséquences du projet de loi Blanquer pour les personnels et le service public d’éducation. SUD éducation a voté contre ce texte en Conseil supérieur de l’éducation, refusant également de jouer aux jeux nuisibles des (...)

jeudi 2 mai 2019
par  GUERDA

9 mai / A travers la défense du service public d’Education Nationale battons nous pour plus de justice sociale !

L’ensemble des fédérations de la Fonction publique appelle toutes et tous les agent·es à être en grève le 9 mai prochain pour s’opposer au projet de loi de transformation de la Fonction Publique. Cette journée intervient dans un contexte de très forte mobilisation des personnels de l’Education Nationale qui se battent depuis plusieurs semaines déjà contre la politique éducative libérale et rétrograde du gouvernement.

lundi 25 mars 2019
par  GUERDA, SN

Action "Mon Bahut va craquer" devant le Conseil Départemental du 13

Depuis plusieurs semaines déjà, des personnels se mobilisent dans les collèges du 13. En lutte contre la baisse des moyens et contre les réformes éducatives de ce gouvernement, ces collègues ont choisi de mettre en avant la question des sureffectifs et du manque de place dans les établissements du centre de Marseille. Il le feront à l’occasion d’une action devant le Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône qui aura lieu le mercredi 27 mars à partir de 14h30.

mardi 19 mars 2019
par  GUERDA

Après le 19 mars, amplifions la mobilisation dans tous les secteurs de l’éducation

La journée de mobilisation interprofessionnelle du mardi 19 mars marque indéniablement un tournant dans la lutte des écoles, collèges et lycées de la région PACA.
Si l’on comptabilise le nombre d’écoles fermées, le nombre d’établissements perturbés voire paralysés, le nombre de collègues grévistes et en (...)

samedi 2 mars 2019
par  GUERDA

Marseille-Centre / Mon bahut va craquer !

Depuis plusieurs années, nous constatons une augmentation constante des effectifs, tant dans les établissements que dans les classes. C’est particulièrement vrai dans le centre-ville de Marseille dans lequel place et personnels manquent pour accueillir les élèves dans de bonnes conditions. Des situations qui engendrent stress et souffrance au travail.


Envoyer un message