GUERDA


Articles de cet auteur

mardi 21 janvier 2020
par  GUERDA

Amiante / Soirée de soutien au collège Versailles - 24 janvier

L’association AVALE 13 et les syndicats SUD éducation 13 et CGT Educ’action organisent aux côtés du collectif du Collège Versailles, une soirée de soutien aux personnel de l’établissement dans leur combat contre l’Amiante.
Depuis un an, le Collectif des (...)

lundi 13 janvier 2020
par  GUERDA

Communiqué / Malgré les leurres du gouvernement, l’heure est à la généralisation !

Age pivot, age d’équilibre, ce n’est que du verbiage ! Le gouvernement joue sur les mots, c’est le signe d’une fébrilité, c’est le moment d’affirmer qu’il n’y a rien à négocier sauf le retrait !
Au cours de la 38ejournée de grève contre le projet Macron-Delevoye, le premier ministre a adressé un courrier (...)

vendredi 10 janvier 2020
par  GUERDA

Education Nationale, ministère de la souffrance au travail

L’institution sait. Elle prétend ne rien entendre, ne rien voir, elle ne dit d’ailleurs rien mais elle sait. Elle sait que la façon dont elle a de traiter ses personnels provoque de la souffrance et du mal-être. Elle le sait mais elle ne le reconnaît pas. Elle sait aussi qu’en individualisant nos maux, qu’en les renvoyant à la sphère privée, elle peut se dégager de toutes formes de responsabilités pour modifier la donne. Une enquête réalisée par la DEPP et remise en 2015 au ministère établit pourtant clairement le diagnostic, les personnels du 1er degré et du second degré sont les catégories de cadres les plus touchés par les risques psychosociaux (RPS).

vendredi 10 janvier 2020
par  GUERDA

Management / Leur manière de sévir

Depuis plusieurs années, nous constatons, dans notre activité de militant-es syndicaux-ales une augmentation du nombre de collègues qui nous contactent pour des situations de souffrance au travail, situations de plus en plus complexes que nous analysons au travers de phénomènes bien connus dans la fonction publique : accroissement de la charge de travail, réduction du nombre de personnels, précarisation des parcours (recours aux contractuel-les), réorganisations des services administratifs et de gestion des personnels qui, sous couvert d’efficacité éloignent les collègues de ceux et celles qui pouvaient leur apporter les premières réponses à des problèmes posés.

dimanche 5 janvier 2020
par  GUERDA

Communiqué / Une seule possibilité : gagner !

Quatre semaines après le début de la mobilisation contre la réforme des retraites, Emmanuel Macron et son g­ouvernement se livrent toujours à l’épreuve de force avec les salarié-e-s. « Droit dans ses bottes » à moins que ce soit plutôt celles des financiers, le président de la République ainsi que son premier ministre se sont engagés dans une nouvelle opération de communication qui a fait flop lors des vœux du 31 décembre. A l’occasion de cet exercice, ce dernier s’est lancé dans une formidable opération d’inversion des rôles, accusant les organisations syndicales et les grèvistes de s’opposer à la justice et au progrès social. Une manipulation supplémentaire qui sera loin d’être la dernière tant le mensonge et la dissimulation sont monnaie courante pour ce gouvernement.


Envoyer un message