Communiqué intersyndical / Des moyens pour l’école, maintenant !

dimanche 13 décembre 2020
par  EB
popularité : 3%

Depuis des mois, le gouvernement nous épuise et nous sommes épuisé-es.

-  Epuisé-es du manque de moyens que nous subissons depuis des années : formation, recrutements, RASED, AESH, médecine scolaire, médecine professionnelle…
-  Epuisé-es des communications d’un Ministre qui méprise les personnels, les condamne : pressions hiérarchiques, mépris…
-  Epuisé-es des conditions de travail dégradées : effectifs de classe, absences non remplacées, augmentation de la charge de travail pour les directions d’école, école inclusive sans moyen …
-  Epuisé-es d’un statut malmené : gel des salaires, jour de carence, perte de droits (mobilité, avancement, représentativité), recrutements d’enseignant-es précaires…
-  Epuisé-es de la mise en place désastreuse des PIAL qui maltraite nos collègues, les AESH, les élèves et leurs familles
-  Epuisé-es d’une permanente adaptation aux contraintes imposées liées à la crise sanitaire : impréparation du ministère, injonctions paradoxales, protocoles inapplicables
-  Epuisé-es des annonces qui s’enchainent dans les médias, et de la mise en place des contre-réformes qui accélèrent l’avènement d’une école libérale et inégalitaire. Les révélations récentes concernant la refondation de l’éducation prioritaire sont alarmantes : suppression des cartes REP/REP+, décentralisation des moyens attribués et contractualisés localement, des cadeaux financiers aux écoles privées, mise en concurrence des écoles et des personnels, des zones urbaines et des zones rurales
Epuisé-es mais pas résignée-es !

Face à toutes ces attaques, les organisations départementales Snuipp, CGT éduc’action, SUD éducation rappellent l’exigence d’un plan d’urgence pour l’éducation axé sur des moyens financiers et humains ambitieux.

Un plan d’urgence :

  • Pour la baisse des effectifs par classe avec un plan de recrutement d’enseignant-es statutaires grâce à un concours exceptionnel
  • Pour le remplacement systématique des enseignant-es absent-es
  • Pour un plan de recrutement d’AESH compte-tenu de la hausse démographique d’élèves porteurs d’un handicap
  • Pour le rétablissement des postes RASED complets partout
  • Pour une école réellement inclusive
  • Pour une augmentation des salaires de tous-tes
  • Pour le recrutement de médecins scolaires, de médecins de prévention pour les personnels
  • Pour le recrutement d’agent-es territoriaux à la hauteur des besoins dans nos écoles
  • Pour des moyens pérennes dans l’éducation prioritaire sans contractualisation

Les organisations Snuipp, CGT Educ’action et SUD éducation tiendront une conférence de presse le mardi 15 décembre et appellent l’ensemble des collègues à se mobiliser, notamment lors de la journée de grève nationale le 26 janvier prochain. Contre la casse de l’école publique, tous et toutes mobilisé-es !

PDF - 192.2 ko
Communiqué IS 13 - 15 décembre

> Télécharger le tract de SUD éducation 13


Documents joints

PDF - 77.3 ko
PDF - 77.3 ko